Base tocards annuaire

Prix d’Amérique 2016: Le sacré pour Bold Eagle

Le Prix d’Amérique Opodo 2016 s’annonçait exceptionnel et il l’a assurément été avec un impressionnant Bold Eagle qui à seulement 5 ans a dicté sa loi face à ses talentueux aînés pour aller rejoindre son père Ready Cash au palmarès de ce groupe 1 tant convoité.

bold eagle

Auteur comme cela lui arrive souvent d’un heat d’échauffement très moyen qui aura pu inquiéter quelque peu ses très nombreux supporteurs présents dimanche dans les tribunes, Bold Eagle une nouvelle fois aura montré un tout autre visage en course et a été impérial durant le parcours. Parti correctement pour se retrouver à mi-peloton avec son crack, Franck Nivard n’aura pas opté comme dans le Prix de Belgique pour une longue course d’attente, choisissant de progresser dans le wagon de la troisième épaisseur lors du premier passage devant les tribunes combles de Vincennes. Un choix qui lui aura permis de rejoindre le groupe de tête dès la descente mais aussi de s’installer aux commandes de la course, Bjorn Goop au sulky de Timoko ne cherchant pas à le contrer.  Ainsi en tête à l’approche de la montée de Vincennes, Bold Eagle s’est retrouvé alors sous la pression de Up And Quick et si on aurait pu s’attendre à un combat de générations entre la nouvelle star annoncée du trot français et le brillant tenant du titre Up And Quick, il n’en rien été avec un Up And Quick ne semblant décidément pas au mieux de sa forme cet hiver, donnant dès l’intersection des pistes des signes de lassitudes avant de rentrer dans le rang.

Pour Franck Nivard tout allait toujours parfaitement, Bold Eagle semblant encore plein de ressources mais c’était aussi le cas de Timoko dans son sillage, et au même moment Franck Anne passait à l’attaque avec Akim du Cap Vert après avoir eu à contourner Up And Quick sur ses fins. Tenant surement en respect l’offensive de ce dernier tout en gardant bien au chaud Timoko, Franck Nivard a demandé une nouvelle accélération à Bold Eagle dans la ligne d’arrivée pour créer facilement la décision. Timoko se sera bien lancé à sa poursuite mais peine perdue, le crack de Richard Westerink ne parvenant pas à refaire du terrain sur son rival malgré une encore grande prestation du vainqueur du Prix de Bourgogne. A défaut d’un treizième succès en groupe 1 Timoko signe tout de même sa plus belle performance dans le Prix d’Amérique avec cette deuxième place. Troisième dans le wagon de la corde derrière Bold Eagle et Timoko, Oasis Bi termine également au troisième rang au passage du poteau devant Akim du Cap Vert qui a un peu payé dans la ligne d’arrivée les efforts fournis dans le dernier tournant. Excellente performance également pour Moses Rob qui a une nouvelle fois fait étalage de ses talents de finisseur pour venir s’emparer de la cinquième place de l’épreuve devant Soléa Rivellière ainsi que d’un Bird Parker pouvant nourrir des regrets après son départ très moyen.

Au rang des déceptions outre Up And Quick qui ne s’est assurément pas montré sous son meilleur jour, le vainqueur du Prix Ténor de Baune et très en vue Lionel a lui été disqualifié dès les premiers mètres de course et a été rejoint peu après dans la colonne des disqualifiés par Viking du Val.

Outre la formidable impression visuelle laissée par Bold Eagle, le chronomètre aura également attesté de l’excellence de cette édition 2016. En effet si le record de l’épreuve était détenu depuis 2013 par Royal Dream qui avait bouclé alors les 2700 mètres du parcours sur le pieds de 1’11″9, Bold Eagle s’est emparé de celui-ci et a même fait beaucoup mieux avec 1’11″4. Côté palmarès, il remporte ici son cinquième groupe 1 après le Critérium des 3 ans, le Prix de Sélection, le Grand Prix de l’UET et le Critérium Continental.