TURF: LA NOUVELLE BOMBE DE PIERRE CALVETTE
Jeu Simple Gagnant 16 000 euros de Bénéfices nets. C'est le Meilleur résultat en France. + UN GRAND CADEAU pour jouer professionnel sur Zeturf. TOUT en Téléchargement Immédiat

PRONOSTICS DU DIMANCHE 25 JUILLET 2021 DISPONIBLES

LE MATHÉMATICIEN DU TURF

cheval

 

payant

jean f

  Bienvenue je vous présente le contenu de mes pronostics afin que vous éviter de faire fausse route. Certains turfistes croient que nos pronostics sont nombreux et qu'après chaque quinté nous les réduisons pour les afficher; et bien il n'en ai rien. Voilà ci-dessous comment se présente littéralement mes pronostics:

Mon pronostic unique du Quinté+ disponible généralement la veille de chaque QUINTE+ à partir de 17h00 ou parfois le matin de la course à partir de 09h00 retrouvez ma BASE du QUINTE+(Base garantie à 98%), mes deux COUPLES UNITAIRES, mes deux TIERCES unitaires et ma SELECTION UNIQUE du QUINTE+ en 8.

Vous verrez également mes pronostics pour les MULTI en quatre chevaux pour les réunions 1 et réunions 2 courues en France.

Les pronostics pour les Réunion 1 et Réunion 2 sont un acquis si elles sont courues en France mais si le QUINTE+ se coure en nocturne en R3 alors les MULTI seront donnés pour la réunion 3.. Si le QUINTE+ se coure en Réunion 4 alors le les MULTI seront donnés pour la Réunion 4 sans oublier ceux de la réunion 3.

 Les courses de chevaux sont très passionnantes car elles mêlent à la fois la passion des chevaux, le sport et les paris. Mais donner des pronostics sérieux avec moins d'écart nécessite un minimum de connaissances afin de disposer d'un MAXIMUM de chances de gagner. En effet, les courses de chevaux PMU ne sont pas un jeu de hasard. Il est nécessaire de prendre en compte de nombreux paramètres notamment l'aptitude du cheval au parcours, à la distance, à l'état du terrain, son état de forme ainsi que celui du jockey/driver et de son entraineur

..

Chaque année, c’est le même scénario : les courses hippiques d’Ascot attire du monde, mais le spectacle n’est pas que sur la pelouse de l’hippodrome, mais aussi aux abords. Les invités, hommes comme femmes, rivalisent d’ailleurs d’imagination pour arborer la plus belle tenue. La gent féminine mise même sur un attribut devenu culte : le chapeau. Plus excentrique ou tape-à-l’œil il est, plus il aura de chance de finir sur Internet ou les magazines people. Mais pourquoi cette tradition et d’où vient-elle? 

Ascot accueille des courses hippiques depuis

1711, date à laquelle la reine Anne a estimé la ville, alors appelée “East Cote”, idéale pour y installer un hippodrome. Le lieu devient alors très populaire et dès 1752, le tout Londres s’y presse. Des animations annexes voient le jour, comme des combats de coqs. Il faudra attendre la fin du XVIIIème siècle et le début du XIXème siècle pour qu’un dress-code officiel soit mis en place, comme le raconte le site de la ville. C’est sur la proposition Beau Brummel, un ami proche du prince régent, qu’il sera décréter par exemple que les hommes doivent porter des hauts-de-forme, des manteaux noirs cintrés et des cravates blanches avec pantalon. 

Au début du XXème siècle, Ascot devient alors un haut lieu de la mode et l’accent a été rapidement mis sur la coiffure, comme le rapporte la journaliste Alexa Moore“Pour les hommes et les femmes, les courses étaient devenues l’occasion de faire étalage de fabuleux chapeaux”, raconte-t-elle, et la tradition qui a perduré. La Britannique explique également que les coiffes ont évolué avec le temps. De la conformité, elles sont passées à l’excentricité. Aujourd’hui, il est de bon ton de trouver “LE” chapeau qui se fera remarquer. C’est même devenu un vrai business pour les modélistes. 

Des centaines de blogs et des sites internet ont aussi été créés pour conseiller les femmes en mal d’idées, mais toujours en respectant certaines règles principalement si les participants ont été invités dans le “Royal Enclosure”. Les femmes doivent porter un chapeau dont la base fait plus de 4 inch (environ 10 centimètres), être habillées “modestement”, autrement dit elles ne doivent pas dévoiler leurs genoux, le décolleté est interdit et elles ne peuvent montrer leurs épaules. Si elle veulent porter un tailleur, la veste doit être assortie au pantalon et couvrir les chevilles”, détaille Cécile Millinery, modéliste française installée à Londres, qui attend d’ailleurs patiemment chaque année de découvrir les photos des chapeaux les plus excentriques. Les hommes, qui ont moins le choix du chapeau puisque c’est haut-de-forme de couleur noir ou gris obligatoire dans le Royal Enclosure, doivent porter un “un morning suit” avec une veste et une cravate ainsi que des chaussures noires et des chaussettes. En dehors de ce carré royal, le dress-code est moins exigeant. 

Si la Française devait donner conseil pour une première participation, elle suggèrerait de commencer par “une forme basique mais la décoration fera toute la différence. Aussi on peut assortir le chapeau avec sa tenue ce qui est le nec plus ultra”. Pour elle, il est important d’avoir son style. “Les Anglaises sortent souvent entre elles avant cet événement, elles font du shopping tout en buvant des cocktails”, une vraie tradition en somme.